Le projet

Sans titre - 5-01En 2011 via l’association citoyenne « Les Bassins d’Imlil », les habitants de vallée d’Imlil ont fait part de leur volonté d’apporter des changements pour mieux appréhender l’afflux touristique et les problèmes générés, tout spécialement concernant la gestion des déchets. Ils ont donc sollicité l’aide de Mike McHugo, citoyen britannique et propriétaire de « La Kasbah du Toubkal » (leader dans le domaine du tourisme durable et de la responsabilité sociale, lauréat de multiples prix), afin de trouver de nouvelles solutions concernant la quantité croissante d’ordures dans la vallée et le parc national entier. La problématique étant plus vaste qu’imaginée d’après les premiers constats, Mike McHugo a ensuite solliciter un soutien auprès d’Aniko Boehler, anthropologue installée depuis plus de 10 ans au Maroc et engagée sur de nombreux projets associatifs. Finalement Aniko Boehler, qui s’est vite aperçue qu’il s’agissait d’un problème de grande ampleur dans un milieu très spécifique et fragile, a fait appel à l’expertise de Summit Foundation, association suisse spécialiste de la problématique des déchets en montagne. Le projet Mountain Propre est né quelques semaines plus tard, sous la forme d’un collectif d’associations, rejoint ensuite par la jeune association Mawarid, pionnier de la sensibilisation à l’environnement au Maroc, ainsi que plusieurs citoyens locaux. Le principe de base de ce collectif est que seule une initiative éco-citoyenne participative représente une solution durable d’avenir…

Depuis la création du projet, les études scientifiques réalisées, le matériel utilisé, les locaux, les transports, l’hébergement, etc. ont été financés en grande partie par La Kasbah du Toubkal (une taxe de 5% appliquée à toutes les factures est réinvestie dans des projets de développement de la vallée, principalement via l’association Les Bassins d’Imlil). Parallèlement, le travail qui a été investi personnellement et hors mandat par certains membres du collectif et par les responsables du projet est considérable et démontre un réel investissement sur le terrain. Cependant il est clair que ces ressources ne peuvent pas être exploitées éternellement et c’est pourquoi le projet a aujourd’hui besoin de nouveaux partenaires engagés pour acquérir un nouveau souffle et prendre plus d’ampleur.

obeAujourd’hui, grâce aux études effectuées, les solutions possibles ont été identifiées et les propositions d’actions sont prêtes à être mises en œuvre. En outre, la phase pilote d’implémentation qui a eu lieu a montré les premiers résultats positifs, un grand engagement communautaire mais un réel manque de moyens.
Mountain Propre a été créée pour fournir aux habitants de la vallée d’Imlil des solutions, des outils et des formations pour se préparer à un tourisme croissant et amorcer un changement de style de vie de façon durable. Cela dans l’unique but qu’ils soient les bénéficiaires directes et principaux des revenus produits par le tourisme, en améliorant les conditions socio-économiques, sanitaires et environnementales de leur vie quotidienne.